Les archives du blog d'Océan-Manor

Pour consulter les messages plus anciens, vous pouvez vous connecter sur l'ancien blog d'Océan-Manor : http://ocean-manor.blogspot.fr/ .
Les navigations d'Océan-Manor depuis 2008 y sont restées en ligne ainsi que toutes les photos.

vendredi 21 septembre 2018

Océan-Manor sur le canal du Centre, de Blanzy à Chalon-sur-Saône.



Jeudi 13 septembre, c’est avec un ciel bien nuageux que nous quittons la halte de Blanzy accompagné du Ki de Kati et Patrick. Quelques belles éclaircies généreuses font rapidement monter la température. 


La navigation est bien agréable. Dans les écluses, mieux vaut bien tenir ses amarres jusqu’à l’ouverture complète des portes, les bassinées sont plutôt violentes. Ce qui explique je pense que toutes les portes soient cornées. 

Nous devons patienter pour passer la dernière écluse, le bateau devant nous est bien plus lent que nous. Nous en profitons pour aller faire un petit tour sur le chemin d’interprétation qui commence juste en aval de l’écluse n°1 côté Océan. 


Le port de Montchanin étant toujours dans un triste état, nous continuons pour nous mettre dans la brousse. 

On se demande ce que VNF attend pour améliorer le port de Montchanin qui était une si jolie halte il y a encore quelques années en arrière. Petite promenade tranquille près des étangs. C’est un coin très calme et reposant, sauf quand le pic se met à table.

Vendredi, le ciel est bien gris mais le temps reste sec. Nous traversons le bief de partage qui est dans un bien triste état. Les berges sont colonisées par la végétation, À certains endroits, le trottoir s’effondre et un peu plus loin encore c’est le mur entier qui est au fond du canal. 



Triste constatation de l’état de nos voies navigables qui ne sont même plus entretenue… Et là rien de compliqué au départ, il suffit de désherber pour éviter le dé-jointement des pierres. VNF ferait bien de mettre sur le terrain pour un entretien basique tout son personnel qui se trouve dans les bureaux ou qui passe son temps à promener en voiture… Dieu sait qu’en naviguant, on voit passer des véhicules en tout genre VNF ! Nous entamons notre descente. 



Après quelques écluses, le soleil fini par se montrer. Les écluses s’enchaînent. Les plus hautes sont équipées d’un côté de bollards flottants, ce qui est bien pratique. 



Nous nous amarrons à la halte de St-Julien-sur-Dheune pour déjeuner. Nous sommes les seuls avec le Ki sur  le quai. 


Après un bon repas, nous repartons à la descente. Nous passons l’écluse 6 avec tristesse. Le petit musée du canal a fermé ses portes voilà 2 ans déjà et tout est à l’abandon. C’est bien dommage. Triste fin pour ce haut lieu d’histoire. 

C’est comme toutes les portes et bajoyer d’écluses qui sont eux aussi laissé à l’abandon et où la nature reprend peu à peu le dessus. Bientôt, pour profiter du canal, nous devrons embarquer une débrousailleuse ! Il y a même des arbres qui poussent dans les bajoyers. Après VNF s’étonnera que celui-ci s’écroule…. 


 Là, il manque même tout l'angle du bajoyer, et ce doit déjà faire quelques temps vu les herbes qui poussent déjà!


Nous arrivons enfin à Saint-Léger-sur-Dheune. 



Nous traversons le port qui est bruyant et en plein soleil. Nous dépassons les 4 péniches-hôtels amarrées le long du canal et nous allons planter nos piquets un peu plus loin dans la tranquillité. 



Grosse journée de navigation aujourd’hui, nous n’avons fait que 18 km mais nous avons passé 19 écluses. Nous profitons de la terrasse et de cette agréable fin de saison plutôt estivale.
Samedi, ce sont les journées du patrimoine. Nous enfourchons nos vélos de bonne heure, temps que la température est encore clémente pour aller au château de Couches qui se trouve à 6 km de St-Léger-sur-Dheune. 


La route est relativement plate, sauf la dernière partie que nous ferons à pieds en poussant notre vélo. 


Nous avons droit à une très belle visite et la vue sur la campagne environnante est magnifique. 





Nous revenons au bateau pour déjeuner. En milieu d’après-midi, nous reprenons la navigation pour quelques km, histoire de faire un peu d’eau chaude. 


8 km et 4 écluses plus loin se profilent les vignes de Santenay. 

Une très jolie halte ombragée, où il faut planter les piquets, nous permet d’aller visiter le village et d’aller musarder dans les vignes.


Ici, le terrain est plutôt en pente, il faut pousser sur les pédales mais le décor est grandiose. 




Retour sur Océan-Manor où nous attendent Danny et Michel. Ils sont venus nous saluer avant de partir pour 6 semaines au Canada.
Dimanche, nous quittons Santenay de bonne heure.




Une courte navigation ou nous devons être patients (les écluses ne sont pas prêtes pour nous) nous mène à Chagny pour rapidement aller faire quelques courses au marché puis à Rully.  





Nous ne tardons pas à déjeuner, nous voulons profiter des journées du patrimoine pour aller visiter le Château qui domine le village. Quelques km en vélo et le château s’offre à nous au milieu des vignes. 


Cette forteresse médiévale, dont le donjon date du XIIème siècle, à la particularité d’être toujours dans la même famille depuis le début de sa construction. Les dernières parties construites sont les communs qui datent du XVIIIème. 




Une visite fort agréable malgré l’affluence. Nous quittons le château après avoir été faire un tour dans les jardins. 

Ceux-ci ont malheureusement souffert de la maladie des buis. Ils ont tous perdus leurs feuilles. 


Nous nous perdons dans les ruelles du village. Un arrêt à l’église qui a un plafond fort joliment décoré avant de nous perdre dans une cave, le domaine de la Renaissance, où nous y découvrons St Vincent qui est hébergé pour l’année. 



Après une délicieuse dégustation de Rully mais aussi de Pommard, nous rentrons au bateau le porte-paquet chargé de quelques bouteilles.
Encore une journée bien remplie.
Lundi, nous quittons Rully avec un ciel bleu sans nuage. Nous prenons notre temps pour la descente, il y a déjà des bateaux devant nous. Le château de Rully est encore visible de loin même après quelques écluses passées.

Nous croisons aussi quelques bateaux montants. Les écluses s’enchaînent bien malgré tout. Un ingénieur bien pensant chez VNF a fait planter des piquets reliés entre eux par des chaînes. C’est peut-être bien pour les passants, mais c’est loin d’être le cas pour les navigants, les bollards se trouvent derrière ces protections. Pour lancer les amarres il faut être fortiche. Pourquoi planter une telle installation du côté du contre-halage ? Et surtout si près des écluses… Sans oublier les magnifiques balustres en fer, artistiquement découpé, qui ornent certaines écluses.



Il vaudrait mieux dépenser ce budget pour sécuriser la navigation, entretenir les écluses, portes et bajoyer et maintenir la profondeur du chenal sans oublier la chasse aux ragondins. Le canal est d’abord fait pour la navigation et ce devait être le premier à bénéficier d’investissement. Nous terminons notre navigation à Fragnes. 




Nous y trouvons de la place malgré un nombre de bateaux important. En fin de journée, nous voyons arriver l’Arcolan, de Chantal et Claude, accompagné du Pégase de Danielle et Alain. 

Une soirée sur les quais s’organise en auberge espagnole. Kati et Patrick se joignent à nous avec la friteuse. 

Ce soir, frites pour tous au menu ! Une soirée bien conviviale qui se terminera fort tard au son des histoires de navigation et dieu sait qu’il y en a.
Mardi la pluie fait son apparition. Nous restons à Fragnes. Charles et Chantal du Solfane viennent nous saluer en voiture. Nous passons l’après-midi et la soirée ensemble.
Mercredi, c’est l’anniversaire de la Grenouille ! Un an de plus. Ce midi, une fois n’est pas coutume, nous allons tous les 4 au restaurant.Le beau temps est revenu, il y a du trafic sur le canal.


Après ce bon repas, Charles et Chantal reprennent la route pour Redon et Océan-Manor reprend le fil de l’eau. Un petit arrêt pour l’avitaillement au Leclerc juste avant de passer la dernière écluse du canal du Centre. 



2 km encore et nous voilà sur la Saône. 


Nous retrouvons une eau claire et de grandes largeurs. Nous virons à gauche pour un cap à la remonte en direction de Gergy.


Si vous souhaitez voir toutes les photos prises sur le canal du Centre et mises en ligne cliquez sur le lien ci-dessous :